Centre d'Histoire et de Théorie de l'Art
Insitut National d'Histoire de l'Art
2 rue Vivienne, 75002 Paris

Direction : Giovanni CARERI
giovanni.careri@ehess.fr
Tél. : +33 (0)1 47 03 84 40

Secrétariat, gestion et Webmaster: Dominique LEBLEUX
lebleux@ehess.fr

Tél. : +33 (0)1 47 03 85 32

Membres statutaires

Anne Lafont

Lafont.Photo
Institution(s) de rattachement : EHESS
Centre(s) de rattachement : CEHTA
Laboratoire(s) de rattachement : CRAL

Coordonnées professionnelles

anne.lafont@ehess.fr

Anne Lafont a suivi ses études universitaires au Canada et en France avant d’être pensionnaire de la Villa Médicis – Académie de France à Rome. En 2003, elle est élue maîtresse de conférences en histoire de l’art moderne à l’université Paris Est Marne-la-vallée et, quatre ans plus tard, elle rejoint l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) où elle a passé dix années : d’abord en tant que responsable des programmes de recherche dans le domaine de l’historiographie artistique puis en tant que rédactrice en chef de la revue de l’INHA, Perspective. Elle est élue directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales en 2017 sur un projet intitulé Histoire de l’art et créolités.

Ses travaux de recherche ont porté principalement sur l’art des dix-huitième et dix-neuvième siècles avec un intérêt particulier pour l’œuvre de la Révolution française et l’imagination picturale des nouveaux citoyens, les Noirs, à l’échelle des révolutions atlantiques (L’art et la race. L’Africain (tout) contre l’œil des Lumières, à paraître en 2018). En parallèle, elle a initié des travaux sur la question des savoirs naturalistes et anthropologiques en lien avec les cultures visuelles du voyage, de l’expédition scientifique et du cabinet de curiosités (L’artiste savant à la conquête du monde moderne, 2010 ; 1740, L’abrégé du monde, 2012) mais aussi des travaux sur les écrits des femmes sur l’art autour de 1800 (Plumes et pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe, 2012).

Ses recherches s’orientent désormais vers l’art des Antilles françaises pendant la période coloniale et esclavagiste et, d’une manière plus générale encore, vers les cultures visuelles et artistiques des Amériques françaises, en portant une attention particulière à la contribution africaine dans la fabrique des œuvres en colonie, comme à la culture matérielle et symbolique des sociétés de plantation (Fabric, skin, color : picturing Antilles’Markets… 2016).

 

Publications

 

Ouvrages

L’art et la race. L’Africain (tout) contre l’œil des Lumières, livre à partir du manuscrit inédit soumis dans le cadre du dossier d’habilitation, à paraître en français en 2018.

 

1740, un abrégé du monde. Savoirs et collections autour de Dezallier d’Argenville, direction de l’ouvrage, catalogue de l’exposition homonyme, Paris/Lyon, Fage éditions/INHA, 2012, 320 pages.

 

ARTForum, Best Book of 2012          

Recension en ligne de la British Society for Eighteenth-Century Studies : http://www.bsecs.org.uk/reviews/ReviewDetails.aspx?id=38&type=2 et par Michèle Virol, dans Artefact. Techniques, Histoire et Sciences Humaines, n° 2, août 2014.

 

 

Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe 1750-1850, co-direction de l’ouvrage avec Mechthild Fend et Melissa Hyde, Paris, Presses du Réel/INHA, « œuvres en société », 2012.

Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe 1750-1850 - Anthologie, direction du volume, Paris, Presses du Réel/INHA, « œuvres en société », 2012.

Les deux volumes ont été recensés par Neil McWilliam dans Nineteenth-Century French Studies, volume 42, n° 3-4, p. 274-276 ; par Jean-Luc Chappey dans les Annales historiques de la Révolution française : http://ahrf.revues.org/13333?lang=en et par Séverine Sofio dans les Cahiers du Genre (2014/1 n° 56).

 

 

L’artiste savant à la conquête du monde moderne, direction de l’ouvrage, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2010. Publié avec le concours du Centre National du Livre.

 

 

Direction de numéros de revue

Histoire de l’art, numéro thématique consacré aux études visuelles (n° 70, mars 2013).

 

Perspective : actualité en histoire de l’art, numéro thématique consacré à l’art et l’histoire de l’art aux États-Unis (2015-2), https://perspective.revues.org/5948 (en français) et https://perspective.revues.org/5955 (en anglais) ;

numéro thématique consacré aux Textiles (2016-1) https://perspective.revues.org/6179

            

Articles dans des revues avec comité de lecture

« How Skin Color Became A Racial Marker: Art Historical Perspectives on Race » Eighteenth-Century Studies, vol. 51, n° 1, 2017, p. 89-113.

« Fabric, Skin, Color : Picturing Antilles’s Markets as an Inventory of Human Diversity », Anuario Colombiano de Historia Social y de la Cultura, 2016, volume 43, n° 2, numéro thématique sur la Race : perspectives transatlantiques dirigé par Silvia Sebastiani, Jean-Frédéric Schaub et Max S. Hering Torres, p. 155-183. http://www.revistas.unal.edu.co/index.php/achsc/article/view/59074

« L’Art Project de Google », Critique, numéro intitulé : Le musée sous réserve d’inventaire, juin-juillet 2014, n° 805 – 806, p. 552-556.

« La représentation des Noirs : quel chantier pour l’histoire de l’art ? », Perspective. La revue de l’INHA, 2013-1, p. 67-73.

 « Les formes du XVIIIe siècle, ou la connaissance par la vue et le toucher », Les cahiers du musée des Confluences. Revue thématique Sciences et Sociétés, volume 10 : Formes, 2013, p. 17-25.

 « Ceci n’est pas de l’histoire de l’art… Du sort des approches visuelles en France », Histoire de l’art, numéro thématique : Approches visuelles : une chance pour l’histoire de l’art ?, n° 70, 2012, p. 5-12.

 « Le leurre de l’objectivité ou les vérités de l’image », Critique d’art. Actualité internationale de la littérature critique sur l’art, n° 40, automne 2012, p. 28-38.

 (avec Fabienne Fravalo, Laura Karp Lugo, Michela Passini, Lucia Piccioni et Rossella Froissart), « Méthodologie : Les revues, outils et objets de l’histoire de l’art », Histoire de l’art, 2011-1, p. 121-131.

 « Histoire de l’art et représentation des Noirs : la double occurrence », Lumières : L’invention et la représentation des races au XVIIIe siècle, numéro coordonné par Isabelle Baudino, 2010-14, p. 115-132.

 « Zoomorphismes avant Darwin », Perspective. La revue de l’INHA, 2009-3, p. 461-466.

(avec Michela Passini) « ‘L’établissement d’un type national d’imagination’. Les enjeux nationaux dans le discours sur l’art du premier XXe siècle », Annali di critica d’arte, 2009-5, p. 433-454.

avec Peggy Davis, Todd Porterfield, Richard Taws, « Les études canadiennes sur l'art en Europe autour de 1800 », Perspective, la revue de l’INHA, 2008-3 : XXe-XXIe siècles/Le Canada, p. 527-534.

 « A la recherche d'une iconographie incroyable et merveilleuse : les panneaux décoratifs sous le Directoire », Annales historiques de la Révolution française, 2005, n° 340, avril-juin 2005, p. 5-21.

« L'abolition d'une institution d'Ancien Régime par la Révolution française : l'Académie royale de peinture et de sculpture », Travaux et recherches. Revue de sciences humaines de l'Université de Marne-la-Vallée, 2005, p. 18-29.

« A collection centred on a portrait of a woman by Girodet in the National Gallery of Canada », National Gallery of Canada Review, 2000, vol. 1, p. 35-52.

« Girodet et Trioson : les tableaux de l'amitié », Revue de l'art, n° 123, 1999, p. 47-56.

 

Chapitres de livre

« Existe-il une énonciation visuelle ? » dans Daniel Dubuisson et Sophie Raux, dir., Visual Studies. Les nouveaux paradigmes du visuel, Dijon, Presses du Réel, 2014, p. 111-124.

« Comment peut-on être critique ? Jugement de goût et relativisme culturel », dans Christian Michel et Carl Magnusson, éd., Penser l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : théorie, critique, philosophie, histoire, Rome, publications de la Villa Médicis, 2013, p. 143-155.

 « Visual terms of cultural contact: the australian experiment by Petit and Cuvier », dans Of elephants and Roses. Encounters with French Natural History, 1790–1830, Sue Ann Prince, dir., Philadelphie, American Philosophical Society, 2013, chapitre 13, p. 157-167.

 « Images and Politics », dans Of elephants and Roses. Encounters with French Natural History, 1790–1830, Sue Ann Prince, dir., Philadelphie, American Philosophical Society Museum, 2013, chapitre 20, p. 235-247.

 (avec Mechthild Fend et Melissa Hyde), « Rendre à Cléopâtre…Art, genre, historiographie », dans Anne Lafont, et. al., Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe 1750-1850, Paris, Presses du Réel/INHA, « œuvres en société », 2012, volume 1, p. 11-52.

 « Introduction », dans Anne Lafont, et. al., Plumes et Pinceaux. Discours de femmes sur l’art en Europe 1750-1850 - Anthologie, Paris, Presses du Réel/INHA, « œuvres en société », 2012, volume 2, p. 5-10. Introduction et édition des textes de Julie Candeille et Germaine de Staël, p. 137-183

 « Du cabinet à l’Encyclopédie : avoir l’œil et la main à l’esprit », dans Anne Lafont, dir., 1740, un abrégé du monde. Savoirs et collections autour de Dezallier d’Argenville, Lyon/Paris, Fage éditions/INHA, 2012, p. 7-31.

« Basseporte (Françoise-Madeleine) », dans Anne Lafont, dir., 1740, un abrégé du monde. Savoirs et collections autour de Dezallier d’Argenville, Lyon/Paris, Fage éditions/INHA, 2012, p. 50-59.

 « Introduction : L’histoire de l’art à l’épreuve de l’image scientifique », dans Anne Lafont, dir., L’artiste savant à la conquête du monde moderne, Presses Universitaires de Strasbourg, 2010, p. 7-16.

 « Étrange étrangeté : la science au cœur de la représentation de l’Africain », dans Anne Lafont, dir., L’artiste savant à la conquête du monde moderne, Presses Universitaires de Strasbourg, 2010, p. 141-156.

 « Roustam et le couvent des Capucines, ou le clan davidien hors les murs », dans Frédérique Desbuissons, dir., Jacques-Nicolas Paillot de Montabert (1771-1849). Idées, pratiques, contextes, Langres, 2009, p. 41-52

« Autour d’un Portrait de dignitaire noir de 1700 », dans La peau est ce qu’il y a de plus profond, Valenciennes, éditions du Musée des beaux-arts, 2007, p. 85-91.

 « Les Italies de Girodet : légendes et vérités » dans Maria Teresa Caracciolo, dir., Jean-Baptiste Wicar (1762-1834) et son temps. Histoire des idées et histoire de l'art de la Révolution française à la Restauration, Lille, Presses du Septentrion, 2007, p. 427-445.

 « Les stratégies marchandes des élèves de David pendant la Révolution », dans Monica Preti-Hamard et Philippe Sénéchal, dir., Collections et marché de l'art en France 1789-1848, Paris, Presses Universitaires de Rennes, 2005, p. 113-129.

« Genova alle origini del romanticismo francese : Girodet e Gros in Italia », dans Piero Boccardo, Carlo di Fabio et Philippe Sénéchal, dir., Genova e la Francia Opere, Artisti, Committento, Collezionisti, Milan, Amilcarepizzi, 2003, p. 242-253.

 « Un portrait entre cliché racial et émancipation sociale » et « Les rencontres hypothétiques du peintre et de son modèle : clefs sociales dans l'interprétation du tableau », dans Olivier Bonfait et Brigitte Marin, dir., Les portraits du pouvoir, Paris, Somogy, 2003, p. 110-127.

« Remarques sur les spécificités historiques et stylistiques du portrait sous la Révolution », chapitre du catalogue d'exposition Portrait. Le portrait dans les collections des musées Rhônes-Alpes, Valence/Chambéry/Bourg-en-Bresse, RMN, 2001, p.178-184. Notices de sept tableaux qui ont paru dans le catalogue de l'exposition : Anonyme, David, Nazari, Defrance, Lampi, Le barbier et Legrand de Sérant.

 

EHESS

flux rss  Actualités

Caravage : hors-champ

Exposition - Vendredi 25 novembre 2016 - 10:00Une exposition conçue par Giovanni Careri (CEHTA-CRAL /EHESS) et Pierre Antoine Fabre (CéSor/EHESS), avec la coopération de Frédéric Cousinié (professeur à l’Université de Rouen) et Maria Eugenia Cisterna (architecte) au Musée des Beaux-Arts de Rouen (...)(...)

Lire la suite

Caravage : hors-champ

Exposition - Mercredi 31 mai 2017 - 18:00Une exposition conçue par Giovanni Careri (CEHTA-CRAL /EHESS) et Pierre Antoine Fabre (CéSor/EHESS), avec la coopération de Frédéric Cousinié (professeur à l’Université de Rouen) et Maria Eugenia Cisterna (architecte) au Musée des Beaux-Arts de Rouen du 2 (...)(...)

Lire la suite

Penser les soulèvements

Journée(s) d'étude - Samedi 03 décembre 2016 - 10:30À partir des années 2000, des mouvements de contestation, d’indignation et de révolte n’ont cessé de se produire à l’échelle globale : de l’Europe aux pays arabes, de l’espace post-soviétique aux pays d’Amérique latine. Bien qu’ils ne constitue (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités