CEHTA
2 rue Vivienne, 75002 Paris
Tél. : +33 (0)1 47 03 84 40

Direction : Giovanni Careri

Secrétariat : Nicole Gouiric

nicole.gouiric@ehess.fr 
 

Séminaires et enseignements

Le regard des arts contemporains sur le fascisme Italien. Réinterprétations, remontages, déconstructions

Luca Acquarelli, Francesco Zucconi

Equipe de recherche : Emilia Héry (Paris 1 Panthéon - Sorbonne), Caroline Pane (Aix Marseille Université), Claudio Pirisino (UniversitéSorbonne Nouvelle - Paris 3)

De 14h00 à 17h00 (INHA, salle du Cehta 2, rue Vivienne 75002 Paris) : les jeudis 20 octobre, 17 novembre, 8 décembre, 26 janvier, 23 février, 23 mars, 27 avril, 18 mai,  22 juin dans les locaux du Cehta (exceptionnellement les séances des jeudis 20 octobre et 17 novembre se déroulent de 13h30 à 17h00).

Dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le croisement entre les notions d’histoire et de mémoire a été au cœur du travail de nombreux chercheurs européens qui ont tenté d’en problématiser la dialectique sous l’angle sociologique, philosophique ou historique (Halbwachs, Le Goff, Nora, Ricœur, pour ne citer que quelques grands auteurs). En parallèle, ces deux notions ont investi l’espace public et la société civile jusqu'à devenir les nouveaux enjeux de la reconstruction de notre monde contemporain, autant au niveau social qu’artistique.

Le régime fasciste, qui a gouverné l’Italie de 1922 à 1943, constitue l’un des cas emblématiques d’une mémoire collective continuellement réinvestie et réécrite par les arts, dès l’après-guerre.

En tenant compte des recherches historico-culturelles sur la mémoire du fascisme (Baldassini, 2008 ; Baratieri, 2010 ; Forlin 2013) notre projet entend ainsi renouveler l’approche sur ce thème en interrogeant le regard des arts contemporains sur cette période. Si des études approchant les différentes singularités artistiques sous l’angle historique (Zinni, 2010 ; Lichtner, 2013) ont déjà été produites, il n’existe cependant pas aujourd’hui d’étude analytique comparative sur la question de la remémoration du fascisme italien par les arts contemporains.

Au cœur de notre projet scientifique se retrouve l’idée de développer un parcours d’analyse d’un corpus d’œuvres contemporaines (arts plastiques, cinéma, théâtre, littérature), afin de comprendre la « mise en forme » des tensions, vécues ou héritées, de cette époque, et leur rapport avec l’historiographie du fascisme. On entend considérer, en particulier, les œuvres qui se proposent comme autant de réinterprétations artistiques de la mémoire traumatique du fascisme. Notre recherche portera donc sur certains objets qui ont su réinterpréter,remonter et déconstruire les systèmes iconographiques et narratifs, les formes rituelles et les modèles axiologiques et idéologiques qui ont caractérisé le Ventennio fasciste.

Par le biais de ce dialogue, nous étudierons l’épaisseur temporelle et la complexité sémantique des œuvres d’art, afin de remettre au travail la trame des discours que les différentes disciplines scientifiques ont produite sur ce passé problématique. Non seulement la fictionnalisation de l’histoire nous permet de mieux creuser ses apories, mais la densité des remontages peut être observée dans un domaine comme celui artistique qui, à la différence de celui scientifique, ne se voit pas contraint à une certaine normativité.

La construction de notre corpus d’analyse s’inscrit dans un projet de longue durée, porté par une équipe de recherche pluridisciplinaire. La première étape de ce travail a été le colloque international intitulé « Mémoires du Ventennio. Représentations et enjeux mémoriels du régime fasciste de 1945 à aujourd’hui. Cinéma, théâtre, arts plastiques ». Ce premier volet, articulé chronologiquement (1945-60, 1960-90 et 1990 à nos jours), a eu pour objectif de poser les bases d’une cartographie des études sur le sujet.

Entrée libre. Informations détaillées sur le programme et réservation obligatoire aux adresses :

luca.acquarelli@univ-lille3.fr

francesco.zucconi@ehess.fr

Ce séminaire a reçu le label scientifique et le soutien financier du Campus Condorcet.

EHESS

flux rss  Actualités

Penser les soulèvements

Journée(s) d'étude - Samedi 03 décembre 2016 - 10:30À partir des années 2000, des mouvements de contestation, d’indignation et de révolte n’ont cessé de se produire à l’échelle globale : de l’Europe aux pays arabes, de l’espace post-soviétique aux pays d’Amérique latine. Bien qu’ils ne constitue (...)(...)

Lire la suite

Caravage : hors-champ

Exposition - Vendredi 25 novembre 2016 - 10:00Une exposition conçue par Giovanni Careri (CEHTA-CRAL /EHESS) et Pierre Antoine Fabre (CéSor/EHESS), avec la coopération de Frédéric Cousinié (professeur à l’Université de Rouen) et Maria Eugenia Cisterna (architecte) au Musée des Beaux-Arts de Rouen (...)(...)

Lire la suite

Temps, histoire, montage

Journée(s) d'étude - Lundi 28 novembre 2016 - 14:00Rencontre/projection avec le cinéaste Pietro Marcello et le philosophe Pietro Montani à l’occasion de la parution du volume « Le Temps suspendu » aux Presses Universitaires de Lyon par l’unité de recherche ACTH.Pour célébrer la parution du volum (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités