Séminaires 2019-2020 |

Séminaires du centre 2019-2020

Anne LAFONT

Art africain, art nègre, créolisation: histoire et catégories

Mardi de 13 h à 15 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), les 22 octobre, 5 et 19 novembre, 3 et 17 décembre 2019, 7 et 21 janvier, 4 et 25 février, 10 mars, 5 et 19 mai 2020. Les séances des 25 février et 10 mars se dérouleront en salle 8 (même heure, même adresse)

Au cours de ce séminaire, nous travaillerons à l’histoire des différentes catégories permettant de penser les formes prises par l’art et les cultures noires dans l’historiographie artistique depuis le XVIe siècle, époque des premiers écrits au fondement de l’histoire de l’art (vies d’artistes, traités techniques et esthétiques) et de l’intensification des échanges commerciaux de toutes natures entre les états européens et les états d’Afrique de l’Ouest. Il s’agira de constituer ce corpus historiographique qui s’ancre autant dans la littérature de voyages, les comptes rendus d’expéditions scientifiques, les enquêtes ethnographiques que dans les inventaires de cabinets de curiosités et les essais sur l’art. Aussi, nous tenterons de repérer ce qui peut être mis au compte de l’histoire de l’art dans ces sources disparates, et, par ailleurs, de suivre les transformations dans l’indexation des objets africains – au sens le plus large possible – depuis le faitiche ou l’Ivoire jusqu’à la notion, forgée en écho à la dimension diasporique de l’Afrique, de Blackness.

Présentation générale

La race à l’âge moderne : expériences, classifications, idéologies d’exclusion

Séminaire collectif animé avec Jean-Frédéric SCHAUB, directeur d'études à l'EHESS (CRAL-CEHTA) et Sylvia SEBASTANI, maîtresse de conférences à l'EHESS (CRH-GEHM)

Mardi
de 15 h à 17 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 19 novembre 2019 au 4 février 2020

Le séminaire porte sur l’histoire longue de la formation des catégories raciales en Europe et dans ses colonies du XIVe au XIXe siècle. La recherche en cours compare les dispositifs de ségrégation négative ou de sélection positive qui s’appuient sur des causalités naturelles. Notre thèse centrale est qu'ils ont été actifs pendant toute la période considérée. Il ne s’agit pas d’affirmer que la question raciale au XIVe siècle en Europe se pose dans les mêmes termes que dans les colonies au XVIIIe siècle, ou à l’époque de l’eugénisme triomphant. L’objectif demeure cependant de montrer que ces phénomènes (règles formelles, pratiques sociales, idéologies) ne sont pas aussi distincts du Moyen Âge aux régimes contemporains que ne l’affirme l’historiographie dominante. Notre démarche porte l’accent sur les dimensions politique et culturelle du phénomène de racialisation. Les perspectives convoquées sont plurielles : histoire intellectuelle des théorisations de la différence raciale, histoire sociale et politique des processus de discrimination, histoire des formes artistiques engagées dans la représentation des distinctions raciales.

Nous examinerons les processus de stigmatisation et de ségrégation qui opèrent contre le bas de la société, tout comme les processus de sélection en son sommet. De quelles façons se trouve-t-on « naturellement » privilégié ou « naturellement » exclu ? C’est en ces deux extrémités que se joue la mise en ordre de toute la société au tour de notions telles que la pureté, l’hérédité, l’immutabilité, la déchéance. Les questions abordées seront : l’antijudaïsme médiéval et moderne comme matrice de la pensée raciste en occident ; l’hérésie comme tache indélébile ; la hantise de la dégénérescence en situation coloniale ; régulation sociopolitique des populations métisses ; l’esclavage et ses justifications naturalistes ; genre et discrimination raciale ; descriptions hiérarchiques des populations humaines ; antinomie de la fixité et de la dégénérescence ; l’histoire naturelle.

Présentation générale

Arts et sciences sociales

Séminaire de tronc commun de la formation du master Arts, littératures et langages (M1)

Lundi de 11 h à 13 h (amphithéâtre François-Furet, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 21 octobre 2019 au 3 février 2020. Pas de séance le 28 octobre

Ce séminaire hebdomadaire du premier semestre de la formation du Master Arts, littératures, langages est le cours de tronc commun obligatoire à tout·e·s les étudiant·e·s inscrit·e·s en première année de Master de la mention Arts, littératures, langages (ALL).

Ce séminaire entend introduire les étudiant·e·s aux différentes formes que prennent les recherches actuelles sur les arts visuels, la littérature, la musique, le spectacle vivant, les textes… en consacrant chacune des séances à des travaux en cours ou à des publications récentes, présentées soit par les enseignant·e·s de la mention, soit par des invité·e·s, auteur·e·s de livres ou d’études publié·e·s dernièrement.

Sur les douze séances de ce séminaire, trois d’entre elles seront consacrées à différentes approches relevant de l’histoire et de la théorie des arts et des images ; trois autres à des études de la musique ; les trois suivantes aux études littéraires et enfin les trois dernières seront partagées entre la linguistique et l’esthétique. Ainsi, l’ensemble des étudiant·e·s de la mention seront autant initié·e·s à l’étude des différentes formes d’arts, qu’aux approches diverses des recherches sur la création.

L’accent sera mis sur l’actualité de la recherche sur les arts du point de vue des sciences sociales.

Le programme détaillé des séances sera publié en septembre 2019.
Présentation générale

Genre et histoire de l'art

Co-direction avec Giovanna ZAPPERI, Professeure d'histoire de l'art contemporain à l'université de Tours

Séminaire collectif animé avec Patricia FALGUIERES, professeur agrégée à l'EHESS (CESPRA), Charlotte FOUCHER-ZARMANIAN, chargée de recherche au CNRS  et Elvane ZABUNYAN, Professeur à l'université de Rennes.

Présentation générale

Un vendredi par mois de 10 h à 12 h (INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris), du 22 novembre 2019 au 24 avril 2020. Dates communiquées ultérieurement

Ce séminaire se propose de revenir sur les liens fondamentaux entre l’histoire de l’art et les problématiques de genre considérés du point de vue des sciences humaines et sociales. L’enjeu majeur sera d’étudier comment la production artistique et les pratiques afférentes aux savoirs sont, depuis la période moderne, irriguées par les positions théoriques et critiques féministes. Un demi-siècle de publications et d’expositions – et plus encore depuis vingt ans – ont donné lieu à des réflexions fondamentales sur les discours artistiques et les matériaux visuels anciens et contemporains du point de vue des études de genre. Le séminaire compte s’en faire l’écho en retraçant les différentes étapes de construction des féminismes – non seulement en Occident mais à travers le monde. Il s’agira d’en faire l’histoire en se fondant sur les différentes formes artistiques qui se sont trouvées au cœur des luttes contre les discriminations de sexe et de genre mais aussi de contextualiser la création telle qu’elle fut et demeure imbriquée dans des discours féminins et/ou féministes, ou encore dans la pensée marxiste radicale, l’activisme LGBTQI, la conscience écologique et le combat contre les inégalités économiques. À partir de lectures et d’études de cas (expositions, œuvres, images, médias), le séminaire travaillera à comprendre comment les théories féministes et les études de genre transforment l’histoire de l’art.

Méthodes et pratiques de la recherche sur les arts.

Séminaire collectif animé avec Marion BRACHET et Margaux LAVERNHE

Séminaire de tronc commun dela formation du master Arts, littératures et langages (M1)

Lundi de 14 h à 17 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris et salle Vasari, INHA, 2 rue Vivienne 75002 Paris), du 21 octobre 2019 au 27 janvier 2020. Les séances des 28 octobre, 16 décembre 2019, 13, 20 et 27 janvier 2020 se dérouleront à l'INHA, les autres séances se dérouleront au 105 bd Raspail
 

Ce séminaire hebdomadaire du troisième semestre de la formation du Master Arts, Littératures, Langages est le cours de tronc commun obligatoire à tou·te·s les étudiant·e·s inscrit·e·s en deuxième année de Master de la mention Arts, Littératures et Langages (ALL).


Ce séminaire entend initier lesétudiant·e·s aux différentes ressources, méthodes et pratiques de la recherche fondamentale (enquête de terrain et restitution écrite) dans le domaine des arts et de la création (les arts visuels, la littérature, la musique, le spectacle vivant, les textes…) en consacrant chacune des séances à une part théorique et l’autre à des exercices pratiques en lien avec les projets derecherches des étudiant·e·s dans le cadre de leurs mémoires.

Aussi, les étudiant·e·s s seront à lafois initié·e·s et formé·e·s à l’entretien d’artiste, l’étude des publics, la recherche iconographique, l’analyse de textes et de discours, l’étude stylistique, la recherche en archives, la collecte orale, la captation des spectacles, les formes rédactionnelles académiques … dans le but de les familiariser avec la diversité des moyens de la recherche dans le domaine des arts.


L’ensemble des enseignant·e·s de la mention interviendra dans ce séminaire pour mieux refléter la diversité des pratiques de recherche tandis que certain·e·s professionnel·e·s ou chercheur·e·s extérieur·e·s à l’EHESS pourront également être sollicité·e·s.


 Programme détaillé: dates et salles

 

 



EHESS

flux rss  Actualités

BLACK MIRROR : Images et Regard contemporains

Journée(s) d'étude - Lundi 24 juin 2019 - 09:00Ces journées d'étude, organisées avec le soutien du Campus Condorcet, visent à la collaboration de différentes disciplines pour analyser les enjeux et fonctions de l’élaboration, de la diffusion et de la consommation d’images dans notre société. Cha (...)(...)

Lire la suite

Espaces critiques de l’art caraïbe : la théorie en revue

Journée(s) d'étude - Mercredi 27 février 2019 - 10:00Ces journées d'études « Espaces critiques de l’art caraïbe : la théorie en revue » auront lieu à Port-au-Prince les 27 et 28 février 2019.Comité scientifiqueAnne Lafont (CRAL/CEHTA-EHESS)Zahia Rahmani (INHA)Sterlin Ulysse (Université d’État d’ (...)(...)

Lire la suite

MASTER CLASS DE NURITH AVIV

Conference - Jeudi 28 février 2019 - 19:00Cette séance s'inscrit dans le cadre du cycle consacré à la cinéaste NURITH AVIV, DONNER LA PAROLE AUX IMAGES, organisé en février à l'EHESS par la Direction de l’image et de l’audiovisuel avec le soutien du Centre de recherche sur les arts et le langage (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Histoire et de Théorie de l'Art
Institut National d'Histoire de l'Art
Espace Rotonde. Bureau 140
2 rue Vivienne, 75002 Paris

Direction : Giovanni CARERI
giovanni.careri@ehess.fr
Tél. : +33 (0)1 47 03 85 40

Gestion et Webmaster: Dominique LEBLEUX
lebleux@ehess.fr

Tél. : +33 (0)1 47 03 85 32

Site Facebook
https://www.facebook.com/cehtaehess/