Séminaires 2018-2019 |

Séminaires du centre 2018-2019

Anne LAFONT

Art africain, art nègre, créolisation: histoire et catégories

Mardi de 9 h à 11 h (INHA, salle Fabri de Pereisc, RdC, 2 rue Vivienne 75002 Paris), les 13 et 27 novembre 2018, 8 et 22 janvier, 5 et 19 février, 5 et 19 mars, 2 et 16 avril, 7 et 21 mai 2019

Au cours de ce séminaire, nous travaillerons à l’histoire des différentes catégories permettant de penser les formes prises par l’art et les cultures noires dans l’historiographie artistique depuis le XVIe siècle, époque des premiers écrits au fondement de l’histoire de l’art (vies d’artistes, traités techniques et esthétiques) et de l’intensification des échanges commerciaux de toutes natures entre les états européens et les états d’Afrique de l’Ouest. Il s’agira de constituer ce corpus historiographique qui s’ancre autant dans la littérature de voyages, les comptes rendus d’expéditions scientifiques, les enquêtes ethnographiques que dans les inventaires de cabinets de curiosités et les essais sur l’art. Aussi, nous tenterons de repérer ce qui peut être mis au compte de l’histoire de l’art dans ces sources disparates, et, par ailleurs, de suivre les transformations dans l’indexation des objets africains – au sens le plus large possible – depuis le faitiche ou l’Ivoire jusqu’à la notion, forgée en écho à la dimension diasporique de l’Afrique, de Blackness.

Présentation générale

La race à l’âge moderne : expériences, classifications, idéologies d’exclusion

Avec Jean-Frédéric SCHAUB, Sylvia SEBASTIANI

Le séminaire porte sur l’histoire longue de la formation des catégories raciales en Europe et dans ses colonies du XIVe au XIXe siècle. La recherche en cours compare les dispositifs de ségrégation négative ou de sélection positive qui s’appuient sur des causalités naturelles. Notre thèse centrale est qu'ils ont été actifs pendant toute la période considérée. Il ne s’agit pas d’affirmer que la question raciale au XIVe siècle en Europe se pose dans les mêmes termes que dans les colonies au XVIIIe siècle, ou à l’époque de l’eugénisme triomphant. L’objectif demeure cependant de montrer que ces phénomènes (règles formelles, pratiques sociales, idéologies) ne sont pas aussi distincts du Moyen Âge aux régimes contemporains que ne l’affirme l’historiographie dominante. Notre démarche porte l’accent sur les dimensions politique et culturelle du phénomène de racialisation. Les perspectives convoquées sont plurielles : histoire intellectuelle des théorisations de la différence raciale, histoire sociale et politique des processus de discrimination, histoire des formes artistiques engagées dans la représentation des distinctions raciales.

Nous examinerons les processus de stigmatisation et de ségrégation qui opèrent contre le bas de la société, tout comme les processus de sélection en son sommet. De quelles façons se trouve-t-on « naturellement » privilégié ou « naturellement » exclu ? C’est en ces deux extrémités que se joue la mise en ordre de toute la société au tour de notions telles que la pureté, l’hérédité, l’immutabilité, la déchéance. Les questions abordées seront : l’antijudaïsme médiéval et moderne comme matrice de la pensée raciste en occident ; l’hérésie comme tache indélébile ; la hantise de la dégénérescence en situation coloniale ; régulation sociopolitique des populations métisses ; l’esclavage et ses justifications naturalistes ; genre et discrimination raciale ; descriptions hiérarchiques des populations humaines ; antinomie de la fixité et de la dégénérescence ; l’histoire naturelle

EHESS

flux rss  Actualités

BLACK MIRROR : Images et Regard contemporains

Journée(s) d'étude - Lundi 24 juin 2019 - 09:00Ces journées d'étude, organisées avec le soutien du Campus Condorcet, visent à la collaboration de différentes disciplines pour analyser les enjeux et fonctions de l’élaboration, de la diffusion et de la consommation d’images dans notre société. Cha (...)(...)

Lire la suite

Espaces critiques de l’art caraïbe : la théorie en revue

Journée(s) d'étude - Mercredi 27 février 2019 - 10:00Ces journées d'études « Espaces critiques de l’art caraïbe : la théorie en revue » auront lieu à Port-au-Prince les 27 et 28 février 2019.Comité scientifiqueAnne Lafont (CRAL/CEHTA-EHESS)Zahia Rahmani (INHA)Sterlin Ulysse (Université d’État d’ (...)(...)

Lire la suite

MASTER CLASS DE NURITH AVIV

Conference - Jeudi 28 février 2019 - 19:00Cette séance s'inscrit dans le cadre du cycle consacré à la cinéaste NURITH AVIV, DONNER LA PAROLE AUX IMAGES, organisé en février à l'EHESS par la Direction de l’image et de l’audiovisuel avec le soutien du Centre de recherche sur les arts et le langage (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre d'Histoire et de Théorie de l'Art
Institut National d'Histoire de l'Art
Espace Rotonde. Bureau 140
2 rue Vivienne, 75002 Paris

Direction : Giovanni CARERI
giovanni.careri@ehess.fr
Tél. : +33 (0)1 47 03 85 40

Gestion et Webmaster: Dominique LEBLEUX
lebleux@ehess.fr

Tél. : +33 (0)1 47 03 85 32

Site Facebook
https://www.facebook.com/cehtaehess/